1 2 3 4

Notre Culture

 

Sur l’Altiplano (les hauts plateaux) vous découvrirez l’authenticité de notre pays à travers ses  communautés indigènes, leurs traditions, leur artisanat et leurs costumes très colorés. Ici vous rencontrerez la population Maya d’aujourd’hui, vous comprendrez leur manière de vivre et découvrirez leur culture. Parmi les attraits de cette région, vous visiterez le lac Atitlán,  entouré par trois volcans, et qui selon certains est le plus beau lac du monde. Vous pourrez visiter les marchés de Sololá, Todos Santos et Chichicastenango, ce dernier étant le plus grand et le plus coloré d’Amérique centrale mais également les villes pittoresques de Quetzaltenango et de Totonicapan, le tout dans un cadre dominé par l’importante chaîne de montagne des Cuchumatanes.
Au niveau linguistique, si la langue officielle du Guatemala est l’espagnol, 21 dialectes Mayas dont  le garifuna et le xinca sont aussi utilisés.

 

Nos villes

 

ANTIGUA - Patrimoine Culturel de L'humanité
Cette ville coloniale, fondée en 1543 et baptisée “Santiago de los Caballeros” fut à cette époque la capitale du Guatemala, jusqu’à sa destruction en 1773 par un très fort tremblement de terre. Menacée de destruction à cette époque la ville fut quasiment abandonnée. Puis, la vie reprit son cours petit à petit ce qui permit de conserver l’architecture baroque de l’époque coloniale. Classée par l’UNESCO « ville du patrimoine culturel de l’humanité » en 1979, la ville est entourée par trois volcans : Fuego, toujours en activité, Acatenango et Agua. Vous pourrez apprécier ses belles rues pavées, les ruines laissées par les nombreux tremblements de terre, ses églises, ses marchés, ses plantations de café…
Certains prétendent que c’est à Antigua que Saint-Exupéry aurait écrit le Petit Prince. En effet, en 1938, Saint-Exupéry, accompagné de son mécanicien Prévost, s’envola de New York pour rallier la Terre de Feu. Il fit alors escale à l’aéroport La Aurora, Guatemala, pour remplir ses réservoirs. Malheureusement, son avion trop lourdement chargé s’écrasa et prit feu en bout de piste. Les deux hommes s’en sortirent par miracle, mais non sans mal (32 fractures pour Saint-Exupéry qui échappa de justesse à l’amputation de sa main droite). La fille du docteur Mendez, qui lui sauva la vie, vivait à Antigua. Certain témoignages affirment que Saint-Exupéry a passé une longue partie de sa convalescence à Antigua en sa compagnie.
Beaucoup d’éléments du livre se retrouvent à Antigua :
L’astéroïde décrit par Saint-Exupéry dans son ouvrage possédait deux volcans en activité et un volcan éteint, or c’est le cas d’Antigua entourée par les volcans Fuego (en activité) Acatenango (en sommeil) et Agua (éteint).
Antigua est la ville des roses (très souvent évoquées dans ce livre) puisque grâce à la douceur de son climat celles ci fleurissent tout l’année. (Source d’information : Mr l’attaché culturel de l’ambassade de France)

 

CHICHICASTENANGO
Ville du sud du département du Quiché, aussi appelée Santo Tomás Chichicastenango. Elle est visitée par de nombreux touristes pour son très célèbre marché (le plus grand et le plus coloré d’Amérique centrale) qui a lieu tous les jeudis et dimanches. On y trouve : des objets artisanaux, des textiles, des fleurs, des plantes médicinales, des bougies, de l’encens et bien d’autres produits locaux.
L’église de Santo Tomás sur la place centrale date d’il y a 400 ans. De nombreux rites précolombiens y sont pratiqués par des shamans Mayas et ce même pendant la messe.

 

TODOS SANTOS
Ce petit village se situe sur la sierra de los Cuchumatanes à une altitude de 2,500m. C’est l’un des villages où les coutumes ancestrales sont fortement ancrées et perpétués par ses habitants. Le marché y a lieu les samedis.

 

SAN FRANCISCO EL ALTO
Un des plus grands marchés de la région du Quiché. En plus des tissus pour l’élaboration de « cortes » et « huipiles » les vêtements habituels des indigènes, le marché offre aussi des légumes, des animaux, des fruits et de la poterie. Le village se trouve à 2,630m d’altitude et le marché a lieu les vendredis.

 

SAN ANTONIO AGUAS CALIENTES
Village Kakchiquel qui se situe au pied du volcan d’Agua, non loin de la ville d’Antigua. Ce village est très réputé pour son artisanat et l’élaboration des plus beaux et coûteux « huipiles » du Guatemala. Nous organisons des rencontres avec une famille locale qui vous montrera comment se fabriquent ces vêtements  avant de vous servir un plat typique de la région.

 

QUETZALTENANGO
Aussi connue sous le nom de Xela ou Xelaju, c’est la deuxième plus importante ville du Guatemala grâce à son activité industrielle et commerciale.

 

MAXIMÓN ou SAN SIMON
Maximón est un « saint » populaire inventé et vénéré par les indigènes de différents villages du Guatemala comme Santiago Atitlán, San Andrès Itzapa et Zunil. De nombreux habitants de ces régions ou touristes emmènent des offrandes à Maximón pour qu’il leur donne en échange santé, abondance, amour ou fortune.

 

SANTIAGO ATITLÁN
Un des plus grands villages Tz'utuhil au bord du lac Atitlán. Il est reconnu pour son art naïf et son marché artisanal. Plusieurs « Cofradías » (gardiens des traditions religieuses) veillent à ce que les coutumes soient toujours pratiquées et à ce que des offrandes soient versés aux saints locaux.

 

SANTA CATARINA PALOPO
Village Kakchiquel au bord du lac Atitlán, ici les femmes sont vêtues de très beaux huipils bleu, violet et turquoise. Ses habitants travaillent dans les champs où ils cultivent maïs et haricots.


SAN JUAN LA LAGUNA
C’est un village Tz’utuhil qui se trouve sur les rives du lac Atitlán. Vous aurez l’occasion de visiter une coopérative gérée par des femmes qui vous expliqueront le processus d’extraction des colorants naturels utilisés pour teindre les tissus. Elles vous montreront également comment certaines plantes sont utilisées pour la fabrication de crèmes, savons et shampoings.  De plus, cette coopérative est attachée à la protection de l’environnement, c’est pour cela que ses membres utilisent de préférence des produits recyclés.

 

SAN ANTONIO PALOPO
Un autre village Kakchiquel sur les rives du lac Atitlán. Ce village vit essentiellement de l’agriculture, et en particulier de la culture de l’oignon. Les huipiles de ce village sont caractérisés par les couleurs bleu et rouge. Comme d’autres nombreux villages, il possède un saint particulier appelé Saint-Antoine de Padoue.

 

SOLOLÁ
Sololá est la capitale du département de Sololá, elle se situe à 2,114m d’altitude près du lac Atitlán. Les habitants sont majoritairement Kakchiquel et nombre d’entre eux continuent à porter les vêtements traditionnels Mayas. Le très important marché régional a lieu les mardis et vendredis.

 

COMALAPA
Village indigène situé a environ une heure d’Antigua. C’est ici qu’est née la peinture naïve sous l’impulsion d’Andrès Curuchich qui eut l’idée de représenter les scènes de la vie quotidienne. Vous pourrez trouver de nombreuses galeries d’art dans la ville qui sont généralement les maisons des familles locales qui se consacrent à cette tradition.

 

ESQUIPULAS
Il s’agit d’une ville dans le département de Chiquimula considérée comme la capitale de la foi pour sa basilique qui abrite le sanctuaire du Christ Noir. La basilique fut fondée entre 1560 et 1570 par les Espagnols et la statue du Christ Noir fut commandée en 1594 au sculpteur Qui Río Cataño. De nombreux pèlerinages y sont organisés.

 

LIVINGSTON
C’est une ville garifuna, où vivent les descendants des afro antillais qui ont peuplé l’île de San Vicente au 18ème siècle. La ville est connue pour sa mixité ethnique (garifuna, Mayas et ladinos) ainsi que sa chaleur caribéenne.

 

GUATEMALA CITY
C’est la capitale du pays. Principal centre économique et politique, la ville concentre tous les pouvoirs. Peu d’intérêts touristiques mis à part quelques très beaux musées.